10/04/2016 – Sortie sur le Plateau de Thelle

83km – 3:10:46 – 26,1km/h – 906m D+

DSC01406On rattrape le retard en postant un nouveau compte-rendu, celui d’une sortie très attendue dans la semaine.

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai de plus en plus envie de remonter sur le vélo. Autant il y a certains moments où l’on a envie de ne rien faire du tout mais là, si je pouvais je roulerais le soir en semaine et le week-end… Un bon signe je pense. Il faut dire que je suis en train d’entamer un ré-équilibrage alimentaire qui commence à se faire sentir en bien.

Pour cette sortie, je la ferais plus courte que la semaine dernière mais aussi un peu plus intense. Quand je dis plus intense, ce n’est pas forcément plus rapide mais surtout plus qualitative en terme de de pédalage, de fréquence et d’effort.

Je pars donc en direction de Montlignon pour gravir la côte du Château de la Chasse. Comme ce n’est que le départ, je tourne beaucoup les jambes pour m’échauffer, je passe vite sur le 34 dents afin d’être le plus souple possible tout en mettant du rythme (90 trs/min).

DSC01403

Je redescend sur Bouffémont puis la Plaine de France que nous appelons affectueusement « l‘Enfer du Nord Parisien » en hommage aux coureurs qui s’élanceront ce jour sur le Paris-Roubaix.

DSC01407

Direction Viarmes, par la descente du même nom. Le vent est présent mais légèrement favorable. J’entame alors un autre point de mon entrainement futur: continuer à tourner les jambes en descentes pour travailler la vélocité. Je passe donc un petit braquet et tourne les jambes dans cette fameuse descente que je fais en sécurité car la route est humide et j’aimerai éviter la chute.

DSC01409

Passage par l’Abbaye de Royaumont puis arrivée dans le Lys de Chantilly. Tout va bien , la moyenne est bonne, les sensations aussi.

Je rejoins un gros groupe de cyclistes juste avant le Pont de Boran-sur-Oise et je m’aperçois qu’en fait c’est une randonnée départementale car il y a un ravito juste après le pont… Je passe vite puis continue ma route vers Crouy-en-Thelle. A partir de maintenant ce n’est que du faux-plat montant jusqu’à Neuilly-en-Thelle et le revêtement ne donne pas le meilleur rendement. Mais ça passe… avec les jambes qui tirent un poil.

Neuilly-En-Thelle puis la descente sur Dieudonné. Tout va bien mais faire très attention aux virages qui sont glissant à cause de la rosée.

Je m’efforce de garder une cadence entre 80 et 100 tours/minutes.
Ca roule super bien jusqu’à Bornel puisque le vent m’est favorable (pour une fois!).

En revanche la partie Bornel-Champagne-sur-Oise sera moins drôle et moins facile car le vent se retourne contre moi.

DSC01412

J’essaye d’en garder un peu sous la pédale car la fin du parcours cumule une grosse partie du dénivelé avec une succession de 4 bosses bien corsées.

Je trace la route de Champagne jusqu’à Mériel pour attaquer la première des difficultés: la longue côte qui mène jusqu’à Villier-Adam.

DSC01422

A force de la grimper, je sais maintenant que c’est le début qui est le plus hard donc je passe directement en 34 à l’avant et je gère avec les pignons. Ca tire, c’est dur mais ça va.
Seconde partie après le feu tricolore, ça replate. Je descends un ou deux pignons et c’est reparti pour tourner la moulinette. Tranquille, je monte à 17km/h en instantanée.

DSC01421

Passage du rond-point de la N184. Troisième partie. Grimpette jusqu’à Villiers-Adam. Toujours pareil, en souplesse et j’arrive sans trop de mal.

En revanche de Villiers-Adam à Bouffémont: un calvaire. Le vent en pleine poire me stoppe net dans mon élan, j’ai l’impression de faire du sur-place mais je ne lâche rien. Je poursuis mon effort pour atteindre la seconde difficulté de cette fin de parcours: la petite côte du Golf.

DSC01425

Elle me scotche toujours celle-là, c’est incroyable. Et aujourd’hui, pareil.

Je remonte vers le Château de la Chasse par l’autre versant par rapport à ce matin au départ. Je double quelques cyclos tranquillement puis je trace vers la troisième difficulté: la montée des Cars Roses que je prends tout à gauche (34/27) et en moulinant.
Ce qui est bizarre, c’est que de plus en plus, j’ai l’impression qu’elle raccourcit! Ce qui est faux bien sûr 🙂

DSC01424

Happy…

Descente par la mielerie de Saint-Prix puis hop de suite à droite pour prendre la dernière grosse côte à 8-9% qui m’emmènera sur les hauteurs de Saint-Prix pour redescendre gentiment jusque chez moi.

Pour conclure, je dirais que les sensations ont été bien meilleures que la semaine dernière. Le pédalage est plus fluide et je pense plus à travailler le pédalage « en rond » ce qui a pour effet de me soulager les jambes.

A partir de maintenant, je pense alterner les sorties longues (+ de 100km) et les plus courtes mais plus pêchues.

Tracé du parcours

Précédent

03/04/2016 – La Tabernacienne 110km

Suivant

17/04/2016 – La Côte de Rosnel (95)

  1. Bonjour, je vois que tu as joué les Chavanel 🙂
    bon, tu ne dois pas le savoir si tu étais sur la route, mais justement, en même temps que toi, lui qui d’habitude tire gros, moulinait^^
    Tu as raison dans ton choix d’alterner sortie courtes techniques et sorties longues. C’est la variation qui évite de diéséliser.
    A voir les photos, j’ai l’impression que certaines routes se sont bien dégradées 🙁
    Pour les cars roses, effectivement, elle n’est pas longue à ton niveau. Comme Baptiste tu as un meilleur niveau que tu ne penses^^
    bons entrainements

    • FG

      Hello Gérard… Les routes se sont en effet dégradées sur certaines portions et qui malheureusement ne sont pas les moins dangereuses 🙁 Il faut faire attention au nid de poule qui sont de plus en plus fréquents…
      Je t’avoue que depuis le début de la saison, je diésélise à mort, trop de sorties de « récupération » donc maintenant c’est parti pour le travail en intensité. Je ressors le soir en semaine à partir de cette semaine normalement 😉
      Bonne journée à toi 🙂

  2. Encore une belle balade, on sent que t’as la gniaque, c’est cool ! La météo meilleure, les jours qui s’allongent un max… et ce ré-équilibrage alimentaire dont tu parles… peux tu me donner qques éléments? Qu’est-ce que c’est exactement ?
    Bon maintenant que la forme est là, et que les sorties prennent en régularité, va falloir sortir le copain de son lit (ou de son bureau ahah !)… ‘à deux c’est toujours mieux’ 😉

    • FG

      Salut Baptiste.
      Ouais une belle ballade en espérant que la météo soit aussi clémente demain 😉 Je vais t’envoyer un mail pour le ré-équilibrage alimentaire 🙂
      Pour sortir en binôme, je pense que ce ne sera pas avant le 8 mai à cause du boulot et des vacances pour certains d’entre nous 😉

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén