74,28 km – 3:24:19 – 21,8 km/h moyenne – 783m D+

Vous nous excuserez du désordre mais le résumé fais ce jour concerne une sortie antérieure à celle du précédent article. Je m’en suis rendu compte quand l’article fut publié… Quelle erreur… Enfin !

2013_11_02-04Je vais tester également un nouveau schéma de compte-rendu avec un peu plus de photos (même si ce n’est jamais facile de faire des photos en roulant).

Ce parcours part de Saint-Prix et fait une boucle d’environ 74km entre l’Oise et le Val d’Oise (et oui toujours et encore !!).

Le départ de Saint-Prix est assez calme et roulant pour permettre de tourner les jambes pour l’échauffement, on roule sur la Rue de Paris jusqu’à la sortie de Bessancourt. Après être passé devant le Centre de Traitement des Eaux, aux rond-point en « haricot », tournez sur votre droite vers Frépillon par la D44 puis continuez tout droit jusqu’à passer devant la mairie de Villiers-Adam en faisant attention à la petite grimpette entre les kilomètres 8 et 10. Prenez également comme repère la N104 (dite Francilienne) que vous devrez couper quelques kilomètres plus loin.

Arrivé au carrefour avec la D9, prenez à gauche sur cette même D9 en direction de Mériel où vous prendre le temps (quelques instant, c’est très rapide) d’admirer l ‘Abbaye Notre-Dame du Val.

Après une petite descente, juste après être passé sous la voie ferrée, tournez de suite à droite en direction de la gare de Mériel en prenant une petite côte de derrière les fagot, l’histoire de se remettre en jambes et vous continuerez sur la D922 pour ensuite tourner sur votre gauche sur la D151.

On poursuit vers Nesle-la-Vallée pour reprendre la D151 que l’on quittera juste après le kilomètre 24 pour prendre le Chemin de Méru jusqu’au kilomètre 26. Et là, la difficulté du parcours commence. Quelques centaines de mètres après le kilomètre 26, on bifurque sur la droite pour attaquer la belle, que dis-je, la magnifique cote de Ronquerolles (qui dure environ entre 3 et 4 kilomètres). Personnellement, je préconise un petit braquet (je la monte en 34/23 généralement) pour éviter de se fatiguer surtout si le tour n’est pas fini comme ici. Vous ferez bien attention à la descente à partir du kilomètre 30 qui peut se révéler dangereuse.

En bas, on rejoindra Chambly en coupant l’A16 (au niveau du kilomètre 32) pour la quitter par la D21 en direction de Persan-Beaumont puis de Nointel.

2013_11_02-19Là, la deuxième difficulté de la journée commence. J’en avais déjà parlé dans un précédent résumé, il s’agit de la montée de Saint-Martin du Tertre avec sa première partie grimpant autour de 10-11% pour continuer avec des pourcentages compris entre 6 et 9%. Bref, usant surtout que la boucle n’est pas vraiment bouclée. On arrivera au bout de la montée au carrefour D85/D909 que l’on prendra en direction de Belloy-en-France.

Le retour s’effectuera par Baillet-en-France (D9) pour ensuite récupérer la D44 vers Chauvry en prenant garde au carrefour D44/D3 où les voitures roulent très très vite.
Arrivé au sommet de Chauvry on prendra à droite vers Bethemont-le-Forêt (au kilomètre 66). Vous enchainerez les montée / descentes sur environ 3 kilomètres avec quelques beaux pourcentages à passer (la route est par endroit en mauvais état). Le retour au départ passera comme d’habitude par Taverny et Saint-Leu-le-Forêt.

Au total un petit tour de 74,447km avec 827 D+ et une moyenne de 21,8km/h (gros craquage dans la montée de Saint-Martin).

Nota: C’était aussi la première grande sortie test pour vélo à peine acheter. Je l’avoue son confort et sa maniabilité est bien au-dessus de mes espérances 🙂