0300Ça y est c’est fait ! j’ai réussi à gravir mes deux premiers cols pyrénéens. Et quel plaisir, quel émotion pour moi amoureux de cyclisme. Evidemment ça paraîtra banal pour certains qui comptent leurs ascensions par centaine. Mais rappelez vous la première fois… Et puis des gars comme nous en région parisienne qui n’avons rien à nous mettre sous la dent, de pouvoir gravir des cols traversés par le tour de France, c’est une joie immense.

Lire la suite