102,73 km – 3:57:56 – 25,91km/h de moyenne – D+ 853m

Le Soleil? C'est Cool...

Le Soleil? C’est Cool…

Alors là c’est le pied, on avait prévu une sortie le samedi et hop, on se réveille et que voit-on? Un soleil éblouissant, une petite fraîcheur avec une pointe de givre sur les pare-brise, peu de vent. Ça sent la belle journée et comme nous, on est des dingues à la Team GS on a carrément décidé de sortir le cuissard court.

Départ prévu au treizième coups de 13h avec une température de Thelle217°C au minimum, ça valait bien le coup d’essayer… Bon, c’est pour le haut, nous avons choisi le sous-maillot technique manches longues et le maillot manches courtes, l’histoire d’avoir plusieurs épaisseurs tout de même.

Nous voici parti pour une excursion en Pays de Thelle dans l’Oise (bien connu de Gégé) sous les 18-20°C. Le vent est présent mais pas prenant. Il doit souffler sur les 20km/h, la sortie s’annonce sympa.

Pas de Dobloche aujourd’hui car j’ai du monde le soir à la maison et je ne dois pas rentrer trop tard, alors départ de Saint-Prix. On va modifier le début du parcours en passant par le Boulevard du Temps des Cerises qui traverse Saint-Leu-La-Forêt et Taverny, passage devant le Auchan puis toujours tout droit pour traverser le quartier des Lignères et virage à droite pour rejoindre la D928, habituelle, à Bessancourt.

Nous descendrons sur Auvers-sur-Oise pour rattraper la D4 à droite juste après l’Oise. Du soleil, du soleil, du soleil qu’est ce que c’est plaisant. On se régale.

Nous poursuivons sur la D4 par Parmain et Champagne-sur-Oise où nous récupérons la Route de Chambly qui part sur Ronquerolle. Ce tronçon qui longe l’autoroute A16 est une succession de grosses descentes et donc de grosses montées assez explosives (courtes mais intenses). Cela se négocie très facilement, sans aucun soucis.

On est sur de bonnes jambes mais à ce niveau du parcours, je me pose des questions car j’ai fait quelques modif sur le LOOK ce matin… J’ai baissé la hauteur de selle car l’engourdissement de mes pieds (voir ici) pourrait aussi être dû à cela, désengagement des cales sous la chaussures (position plus en arrière) et desserrage des chaussures. Tout ça juste pour voir ce que ça donne.

Une autre chose me tarabuste… Un craquement quand je me mets en danseuse. Je n’arrive pas à trouver d’où cela provient quand François me dit: « Ça vient de l’avant! » Donc plusieurs solutions que je vous détaillerais dans un article dédier…

Attention ! Anecdote qui tue !! Nous voici donc roulant tranquillement sur de petites routes sympathiques, quand tout à coup, un automobiliste nous double se met à notre hauteur, baisse sa fenêtre passager et nous insulte de tous les noms d’oiseaux possibles et imaginables. Ne cédant pas à la polémique, nous lui faisons signe de rouler et de partir mais devant notre calme olympien, Monsieur Dugl*** nous double et pile juste devant nous puis nous serre côté fossé puis repart. Mais je vois qu’il s’arrête au stop et qu’il nous attend… Je dis aussitôt à François de ne pas s’arrêter car le gars me semble un peu nerveux… On le passe et il nous insulte à nouveau, c’est alors que je lui répond : « Bah peut-être mais cela ne vous empêche pas d’être poli… » Et le voilà qui s’énerve de plus belle : « Mais c’est toi qu’est pas poli, petit Bât*** » qu’il me répond. Bref et ensuite le voilà parti en trombe sur la route… Bref, un bon dinguo !!!

Kiki c'est dans l'ombre?

Kiki c’est dans l’ombre?

Tout est revenu dans l’ordre et après Ronquerolles, on coupe l’autoroute pour tomber sur la D923 en direction de Belle-Eglise, Bornel et Fosseuse où il faudra prendre à droite sur la D609 et tout mettre à gauche (la chaîne!!) car ça grimpe direct à 6-7%. C’est ça qu’c’est bon.

Ca roule à bonne allure, traversée d’Anserville puis descente roulante sur Dieudonné avec quoi derrière? Et bah oui, une autre grosse côte à 6%. Les jambes sont sollicitées et c’est intéressant.

Poursuite vers Neuilly-en-Thelle puis nous tournons à gauche sur la Thelle 7D46 pour remonter vers le Nord et Cavillon (Non il n’y a pas de melon …).

La D86 nous conduira vers Ully-Saint-Georges

Ensuite la bonne combinaison sera : D44 – D123 – D12 et le numéro complémentaire le D44 (à nouveau). Mais cela ne nous fera pas gagner des millions d’euros mais le droit uniquement de continuer à rouler sous le soleil. Y’a pire comme lot.

Pas de difficulté sur ce tronçon de route plutôt en bon état. Le vent est présent mais rien de méchant, ça soulage par rapport à la semaine dernière.

A la sortie de Saint-Leu-d’Esserent pour remonter sur Gouvieux, une petite côte à passer, qui se négocie facilement aux alentours de 18-19km/h… Tranquille quoi !

Attention à la D162 qui part sur Gouvieux car le revêtement est chaotique (bonjour les vibrations) et nous prenons enfin le vent en face. Punaise, je me disais bien qu’on devait l’avoir…

La route suivante est traditionnelle par Le Lys de Chantilly puis devant l’Abbaye de Royaumont. Pour enfin arriver en bas de la côte de Viarmes. Cela va être le test. Si on arrive à passer ça sans faire baisser trop la moyenne, on pourra alors dire que l’entrainement paye. Au final, on la passera en faisant tomber la moyenne de 0,6 km/h ; Nous sommes donc plutôt satisfait d’autant plus que nous les rattraperons sur le reste… Mais attention à la dernière difficulté du jour dans quelques kilomètres.

Retour à travers champs sur les routes non indiquées puisque ce sont les dalles qui traversent la Croix-Verte. Le vent est dans le dos et nous roulons à bonne allure. La traversée de Moisselles se fait rapidement pour attaquer la montée de Domont qui encore une fois ne présente aucune difficulté. On profite de la descente pour bien faire remonter la moyenne puis on arrive à cette fameuse montée des Cars Roses (rue des Métigers) qui culmine à 10-11%. Pas longue mais explosive à mort. Et là encore, j’avoue que personnellement, ça passe plutôt bien.

Le trajet se poursuivra en passant devant la Mairie de Saint-Prix.

Mis à part, le bouffon du jour et sa voiture pourrie, nous bouclons les 102,73km en 3h57 soit à 25,91km/h. On la tient notre régularité, le travail paye…

Pas de sortie le week-end du 15-16 Mars pour moi car je vais me faire remettre le dos en place par mon osthéopathe. Ca va me faire un bien fou et je profiterai du beau temps pour changer les pneus de mon LOOK et vérifier les points qui font que ça craque en danseuse…

Pour infos, pas de douleur ni d’engourdissements dans les pieds cette fois. Enfin, si. Je commençais à sentir des fourmis mais au 101ème km. Donc pour l’instant ça va, je confirmerai sur ma prochaine sortie…