[TEST] Cuissard ASSOS FI UNO S5

Packaging du Cuissard

Packaging du Cuissard

Encore un test pour ce nouvel article, mais un test de taille car aujourd’hui celui-ci porte sur la fameuse marque de vêtements cycliste ASSOS (of Switzerland).

Souvent réputée comme « la meilleure marque de cuissard » tant au niveau ergonomie qu’au niveau confort, nous allons pouvoir vous dévoiler notre avis de cyclo amateur.

Historique

Tout d’abord, commençons par un bref aperçu de la marque.
Avant d’en arriver à la conception de vêtements cycliste, le fondateur, Tony Maier-Moussa, créa le premier cadre de vélo carbone dans les années 1970 (pièce unique qui trône à juste titre dans le magasin vitrine de la marque en Suisse) et c’est en faisant les tests en soufflerie qu’il se rendra compte que le Lycra (inventé par Dupont de Nemours) permettait un meilleur aérodynamisme que les maillots en laine tricotée de l’époque.

Depuis, les années 1970, il en est passé, de l’eau sous les ponts. Le point particulier des vêtements, et notamment les cuissard, réside dans le confort.

Description

Avant le grand déballage, nous sommes en présence d’un packaging très simple mais également très qualitatif: carton touché mat du plus bel effet.

Une fois la boîte ouverte, nous apercevons le cuissard FI Uno S5 bien plié qui n’attend qu’une seule chose: qu’on le déballe pour le voir.

Assos_Cuissard

C’est chose faite rapidement. Il est vrai que visuellement et bien, il ressemble à n’importe quel cuissard mais en y regardant de plus près, les détails sont beaucoup plus fins que sur un cuissard de marque distributeur d’enseigne de sport…

Le lycra est très fin mais dégage une sensation de robustesse ce qui n’est pas pour me déplaire après ce qu’il s’est passé avec mon Nalini précédent…

Les bretelles sont très larges ce qui permet de ne pas cisailler les épaules et le dos lorsque l’on est sur le vélo. De plus, le dos du cuissard est en mesh aéré. Encore une astuce pour ceux qui, comme moi, on tendance à transpirer à grosses gouttes. Il n’y a rien de plus désagréable que d’avoir le maillot et le cuissard qui collent dans le dos…

Assos_dos_mesh

La bande de maintien au niveau de la cuisse est, elle aussi, de belle facture. Large et possédant des bandes de silicone, elle fait que le cuissard ne baille pas et reste bien en place lors du déplacement à vélo.

Assos_Silicone

En y regardant de plus près, les coutures sont elles aussi d’excellente qualité. On pense réellement que l’on ne va pas avoir de soucis de couture qui lâchent.

Le cuissard FI UNO S5 existe en de nombreuses tailles:

  • XS (taille est comprise entre 150 et 159cm)
  • S (160 – 169 cm)
  • M (170 – 179 cm)
  • L (180 – 185 cm)
  • XL (186 – 190 cm)
  • XLG (191 – 195 cm et plus)
  • TIR (Idem que XLG mais plus large)
Test sur le vélo

Allez, c’est le moment de monter sur le vélo pour le tester. On ne va pas y aller de main morte autant prendre 110km dans les jambes pour voir ce que cela donne.

Je le dis tout de suite, même si j’aime la technologie, ce que je recherche avant tout sur un vélo, c’est le confort.
Donc ce qui m’intéresse c’est que le combo cuissard + selle soit le plus confortable possible pour m’emmener le plus loin possible.

Ce qui marque dès la première assise, c’est l’épaisseur de l’insert. Exit la peau de chamois des années 80 maintenant ce sont des inserts en matière naturelle et/ou synthétique.

Assos_insert

Dans ce cuissard FI UNO S5, l’insert en mousse haute densité est fabriqué en une seule pièce afin d’éviter tout point « dur » qui pourrait provoquer des échauffements (mal placés, bien évidemment), ceci étant renforcé par le fait que cet insert est cousu sur 3 points.
Autre particularité: la texture. Il possède une structure alvéolée ou « gauffrée » qui permet d’augmenter la respirabilité et l’ergonomie tout en permettant de diminuer son poids et la chaleur dégagée.

Assos_insert_grosplan

Bref, un concentré de technologie au service de notre petit derrière qui vous en sera, bien sûr, reconnaissant!

En tout cas, durant la première sortie (et les suivantes), le confort ne s’est pas démenti. Pour ma part, il est associé à une selle Fizik Aliante Gamma qui est exceptionnelle niveau confort (un test est en court d’écriture).

Le lycra très fin permet un bon maintient sur les jambes et, fin du fin, celui-ci possède une protection aux UV de 50 et + donc impensable de bronzer au travers…

L’ouverture au niveau des cuisses ne bouge pas, ça reste bien en place grâce aux petites pièces de silicones.

Conclusion

Même si le prix reste assez élevé (il faut compter environ 120€), ce cuissard, à mon avis, est fait pour durer et vous apporter du confort tout au long de sa vie.

Et pour le chouchouter, ASSOS vous offre un filet de lavage. Avant de mettre le cuissard à la machine, on le place dans ce filet et hop! Cela pour effet de ne pas le faire entrer en contact avec d’autres vêtements (possédant des pièces métalliques par exemple) qui pourrait l’user.

Attention également au contrefaçons. Il en circule de nombreuses sur la toile (information relayée directement par le site web du fabriquant) donc le prix vous paraît alléchant, il faut de suite aller voir la liste sur le site assos.com. Celui-ci liste les site sur lesquelles il faut éviter d’acheter car, en effet, ASSOS ne passe que par des revendeurs agréés.

Précédent

07/05/2015 – Training du soir

Suivant

31/05/2015 – La Saussette (aka la saucée)

  1. Ca… un très très bon cuissard de cette facture… va falloir que je me résolve à en acheter un ! Car mes cuissards entrée de gamme, ou vaguement mieux, ça ne suffit pas pour des longues distances type 200, 300 ou plus !!!
    Bien vu l’expert.

    • FG

      Honnêtement je te le conseille car il est vraiment très confortable. Le prix tourne autour des 120€ mais je pense qu’il y a des équipementq sur lequels ils ne faut pas lésiner.

  2. binet

    Ils sont plus chers, mais ils sont très résistants, avec mon dernier j’en suis à 21000 km. Il est encore utilisable.Par contre pour , pas de lavage machine, uniquement à la main avec du savon de marseille.

    • Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      Je confirme vos propos sur la résistance du cuissard. Par contre, je suis un peu moins soigneux que vous et je passe mon assos au lavage linge…
      A bientôt.

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén