14/12/2014 – Entrainement Hiver N°2

83,9km – 3:22:36 – 24,9km/h moyenne – 789m D+

Gros brouillard!

Gros brouillard!

Cela faisait un petit moment que nous n’avions rien posté sur le blog et ceci pour deux raisons: un déménagement de François (et un déménagement tout le monde le sait, ça prend du temps) et un nouveau job pour ma part (et ça aussi, c’est chronophage…!!).

Voici donc le moment de renouer avec l’écriture et la bonne humeur. En cette période hivernale, les sorties sont moins intenses (80-90km) et plus espacées (environ tous les 15 jours), nous en avions fait une il y a quinze jours mais par faute de temps, aucun CR n’avait été rédigé… Vilains garnements que nous sommes.

Je reprends donc la plume pour vous narrer ce deuxième entrainement hivernal de la Team GS.

Comme on dit au Patinage Artistique: programme court. 84 km La D14...annoncé lors du tracé et pour la deuxième fois consécutive, je fais mon fainéant en reprenant un parcours d’un utilisateur d’Openrunner en ne modifiant que le point de départ et celui d’arrivée.

Nous partons de Saint-Prix avec une température de 1,5°C et un brouillard à couper au couteau. La fameuse Chaussée Jules César nous permettra de reprendre un axe très passant mais qui aura l’avantage de nous faire éviter le brouillard dès le départ. Passage donc par la D14 jusqu’à Pierrelaye.

Tiens un nouveau?

Tiens un nouveau?

Déjà un truc cloche, j’ai les doigts gelés… J’ai beau chercher, je ne trouve pas d’où ça peut venir et je questionne François pour savoir s’il ressent la même chose puisque nous possédons les mêmes gants. Verdict: lui n’a pas froid aux mains… Bref, je pense que ça va être terrible…

Nous poursuivons par une route jamais prise, la rue des Epluches et le Chemin des Boeufs qui nous amènera (à bon port) sur la D928 dans Méry-sur-Oise. La photo de notre nouvelle bannière (en haut du blog) est prise sur cette route. Parce que, oui à la Team GS, on fait rien comme tout le monde et notre bannière, bah, elle évolue en fonction des saisons…

Méry-sur-Oise, François, en gentleman, échange ses gants avec les miens et on comprend pourquoi j’ai froid… ils sont trempés… Merci binôme. On roule, on roule et toujours cette sensation de froid au doigts mais moins prononcée.

On se réchauffe comme on peu , hein?

On se réchauffe comme on peu , hein?

Passage au dessus de l’Oise, qu’on ne voit guère, pour piquer sur la D4 puis Butry sur Oise puis nous nous apercevons arrivé à L’isle-Adam que nous sommes sur cette <censuré> de pente à la <censuré> de 10-11% et là, au miracle, on monte tranquille mais on monte bien et surtout plus froid du tout… Tu m’étonnes…

La descente sur Nesle-la-Vallée se fait en sécurité car la route est très humide et ça pourrait bien glisser alors autant éviter une chute.

On suit la D151 pendant un bon bout de chemin en passant par

Plongée...

Plongée…

Frouville avant de récupérer la grosse D927 qui vient de Vallangoujard et où les voitures, brouillard ou pas, roulent comme des fusées… Enfin!

 

 

Roulage vers Amblainville où nous ferons un micro arrêt SMS pour rassurer tout le monde et où nous verrons que le brouillard, c’est bien de l’eau car on est bien mouillés.

Nous reprenons la route par la D105 qui nous conduira droit sur Chambly. On roule à bonne allure mais sans forcer, c’est l’hiver et ce n’est pas le moment de se faire un claquage. Une fois Chambly passée, nous roulons sur la D924 puis D929 afin de regagner Beaumont-sur-Oise où une jolie côte nous réchauffe les jambes et le corps.

A ce moment, François démoralise car il pense que nous allons attaquer la montée de Saint-Martin du Terte mais nous tournerons à droite avant afin de partir sur Presles et l’étang de Courcelles.

Eul Binome, deuxième...

Eul Binome, deuxième…

C’est à ce moment que le deuxième effet K***C*** (comme une marque de bonbons bien connue des années 90) apparaît: la D78 et ça grimpe, et ça grimpe… 6-7-8% en permanence. Nous la montons régulièrement et ça passe même si le froid agit sur nos organismes et que cela se ressent: on a moins de patate.

Récupération de la N1 pour quelques centaines de mètres. Puis Maffliers, Montsoult et Baillet-en-France avec sa « montée » du Golf. Pas pentue la montée mais toujours scotchante…

Avant dernière difficulté de la journée, la montée du Château de la Chasse que nous négocions ma foi fort bien et sans encombres, la descente qui s’en suit se fait toujours « sécurité-sécurité » pour ne pas se faire mal avant la fameuse « montée des Cars Roses » (aka Rue des Métigers) où François nous place une accélération dans la première partie. Ca envoie du gros et du lourd, là…

Retour au calme par Eaubonne puis Saint-Prix. Nous aurons donc bouclé nos 83,9km en moins de 3h30 ce qui n’est pas si mal pour un hiver. Au moins on se garde en forme pour attaquer la saison 2015 affutés comme des lames de rasoir.

Tracé et profil altimétrique

Précédent

22/11/2014 – Assemblée Générale de la Team GS

Suivant

Joyeux Noël à tous

  1. Humidité généralisée !!! Sur le casque… dans les gants… sur la chaussée aussi, j’imagine?
    Super cette volonté de sortie 2* par mois pour rester en forme. Surtout que 80km à 25km/h de moyenne ou presque, ben c’est déjà pas mal du tout, surtout qu’il y a de la bosse ici et là !
    Joyeuses fêtes à vous deux ! Et bon courage pour la finalisation du déménagement / nouveau job !

    • FG

      Oui humidité partout, je confirme… On a eu un peu peur sur certaine descentes mais on s’en est bien sortis finalement. On essaye de se maintenir à niveau même si on sait que pendant les fêtes de fin d’année, c’est un peu plus tendu 😉 surtout niveau kilos 🙂
      Bon réveillon à toi et à ta famille Baptiste

  2. Lorenzo

    Bel article et belle sortie pour clôturer l’année, l’hiver est rude à Toulouse alors ça doit être quelque chose par chez vous.
    Pour les gants et les doigts gelés, ca m’arrive aussi, j’ai essayer les sous gants de chez décathlon, ça evite le changement de temperature trop brusque et c’est une réussite.

    De joyeuse fêtes à vous deux,
    Je sens que 2015 sera une bonne annee pour les cyclistes,

    Sportivement,

    Lorenzo Risi.

    • FG

      Salut Lorenzo. Merci pour ton commentaire. Le pire c’est qu’on ne peut pas dire que l’hiver soit particulièrement rude mais le problème par chez nous c’est l’humidité qui passe partout…
      La méthode des sous gant je vais tester pour voir ce que cela donne.

      En tout pour 2015 on vous prépare quelques surprises sur le blog TeamGS. 😉

      Bonne fêtes de Noël et de fin d’année à toi.

      FG

  3. salut,
    génial ton blog, je vais le visiter régulièrement dorénavant !
    passe une bonne semaine
    Rémi

    • FG

      Merci pour ton commentaire. Tu es le bienvenu ici… c’est notre petit blog sans prétention qui essaye de donner une vision plus « amateur » du cyclisme 😉 à bientôt

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén